Rétrospective et Perspective

Oncodermatologie

Mis en ligne le 20/04/2018

Mis à jour le 26/04/2018

Auteurs : F. Amatore

  • La réalisation du curage ganglionnaire systématique en cas de positivité du ganglion sentinelle n'apporte pas de bénéfice en termes de survie spécifique liée au mélanome.
  • Traitements adjuvants : l'association dabrafénib + tramétinib permet une réduction de plus de la moitié du risque de récidive à 3 ans comparativement au placebo, avec un profil de tolérance acceptable. Le nivolumab a montré sa supériorité sur l'ipilimumab tant sur le plan de l'efficacité (70,5 % de survie sans récidive à 1 an) que sur celui de la tolérance.
  • Les associations de traitements systémiques (immunothérapies/thérapies ciblées/immunothérapies + thérapies ciblées) sont en cours d'évaluation. L'ajout d'inhibiteurs de l'IDO ou d'un virus oncolytique (T-VEC) à un anti-PD-1 permettrait d'en améliorer l'efficacité.
  • Les anti-PD-1 semblent particulièrement prometteurs dans le traitement des carcinomes épidermoïdes cutanés avancés ou métastatiques.
Liens d'interêts

F. Amatore déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Florent AMATORE
Dr Florent AMATORE

Médecin
Dermatologie et vénéréologie
Hôpital de la Timone, Marseille
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie dermatologie
Mots-clés