Dossier

Top 4 des articles publiés sur les tumeurs neuroendocrines et le cancer du pancréas en 2016

Mis en ligne le

Mis à jour le 30/09/2017

Auteurs : N. Bouarioua, J.M. Phelip

  • RADIAN-4 démontre une efficacité de l'évérolimus dans le contrôle des TNE bien différenciées de primitif pulmonaire, gastro-intestinal et inconnu avec des toxicités acceptables.
  • Les TNE de grade 3 représentent un groupe hétérogène au sein duquel doivent être individualisés 3 sous-groupes de tumeurs en fonction de la morphologie et de l'index de prolifération (Ki-67), avec un impact sur la prise en charge thérapeutique qui va différer.
  • Les patients atteints d'un adénocarcinome pancréatique ont une survie réduite proportionnellement au taux de carence en vitamine D, ce qui suggère un bénéfice du dépistage de la carence en vitamine D et sa substitution.
  • PANCREOX montre une absence de bénéfice de la chimiothérapie par FOLFOX par rapport à un traitement par 5-FU, en 2e ligne après un échappement à la gemcitabine chez les patients atteints d'un adénocarcinome pancréatique métastatique ou localement évolué.
Liens d'interêts

N. Bouarioua déclare avoir des liens d’intérêts avec Novartis, Ipsen, Amgen, Sanofi et Merck.

J.M. Phelip déclare avoir des liens d’intérêts avec Roche, Merck, Bayer, Servier, Amgen, Sanofi, Lilly, Novartis.

auteurs
Dr Nadia BOUARIOUA

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Nord, CHU de Saint-Étienne, Villeurbanne, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Jean-Marc PHELIP

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Nord, CHU de Saint-Étienne, Saint-Priest-en-Jarez, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie digestif
Mots-clés