Dossier

Traitements de première ligne chez les sujets âgés et très âgés

Mis en ligne le 27/09/2018

Auteurs : A. Perrot, L. Filliatre-Clément, C. Hulin, T. Facon

L'étude FIRST a démontré la supériorité de la combinaison double sans alkylant Rd sur l'ancien standard de traitement MPT. Les 2 associations recommandées en France en 2018 en première ligne d'un sujet non éligible à l'intensification sont donc MPV et Rd. Le bon profil de tolérance de la combinaison Rd permet d'envisager de poursuivre le traitement de façon prolongée, voire continue, retardant la survenue des rechutes. Les sujets âgés constituent une population hétérogène et le choix du traitement doit prendre en compte l'âge physiologique et l'existence d'éventuelles comorbidités. Des scores de fragilité permettent de déterminer assez simplement si un patient peut recevoir un traitement optimal visant à obtenir une réponse complète ou s'il est préférable d'adapter les posologies afin de limiter la toxicité. Dans un futur proche, les anti-CD38, et notamment le daratumumab ainsi que l'ixazomib, devraient également s'inviter dans le champ des progrès réalisés pour les sujets âgés et très âgés.

Liens d'interêts

A. Perrot déclare avoir des liens d’intérêts avec Celgene, Janssen, Amgen et Sanofi.

Les autres auteurs n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Aurore PERROT

Médecin, Hématologie, CHU, Toulouse, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Lauriane CLÉMENT FILLIATRE

Médecin, Hématologie, CHRU de Nancy, Nancy, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Cyrille HULIN

Médecin, Hématologie, CHU, Bordeaux, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Thierry FACON

Médecin, Oncologie, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie hématologie,
Hématologie
thématique(s)
Myélome multiple
Mots-clés