Dossier

Santé osseuse et environnement

Mis en ligne le 28/02/2020

Auteurs : P. Fardellone

Les facteurs environnementaux peuvent altérer la santé osseuse durant la période de croissance du squelette ou lors de la sénescence et favoriser la survenue d'une ostéoporose, donc de fractures occasionnées par des traumatismes minimes. Parmi ces facteurs de risque, la nutrition, les comportements à risque, alcool et tabac, la sédentarité, l'hygiène de vie et les maladies ou certains médicaments comme la cortisone jouent un rôle essentiel. Les facteurs de risque de chute font partie des dangers environnementaux. D'autres facteurs sont moins connus comme la pollution atmosphérique et hydrique, les troubles du sommeil et les altérations du microbiote. La notion d'exposome regroupe la somme de tous les intrants chimiques, émotionnels ou comportementaux pouvant modifier nos fonctions cellulaires et physiologiques, en complément de notre capital génétique. L'état de santé de notre squelette est le résultat de l'interaction entre notre patrimoine génétique, intangible, et l'environnement dont certains facteurs nuisibles sont modifiables.

Liens d'interêts

P. Fardellone déclare ne pas avoir de liens d’intérêts financiers, mais avoir des liens d’intérêts avec Amgen, Arrow, Expanscience, Iprad, Lilly, MSD, Mylan, UCB, Roche Chugai, Teva, X.O. (interventions ponctuelles), Abbvie (intérêts indirects).

auteur
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique,
Rhumatologie
Mots-clés