Dossier

Aspects actuels de la lèpre à Mayotte

Mis en ligne le 31/12/2020

Auteurs : P. Bourée, C. Tabard, D. Mohand-Oussaid, O. Maillard, A. Bertolotti, H. Saidy, Y. Cazal

Mayotte, département ultramarin situé dans l'archipel des Comores, est une zone de forte endémie de la lèpre, infection due à Mycobacterium leprae qui atteint surtout la peau et les nerfs périphériques. Afin de préciser l'épidémiologie de la lèpre à Mayotte, une étude rétrospective a été réalisée sur cette affection entre 2006 et 2015. Ont été diagnostiqués 475 nouveaux cas, dont 212 paucibacillaires et 246 multibacillaires, avec une prévalence de 3,11 cas pour 10 000 habitants. Pendant cette période, le taux de détection globale et celui des formes paucibacillaires étaient en diminution, alors que celui des formes multibacillaires était stable. La majorité des patients (63 %) est originaire des Comores, mais la majorité des patients de moins de 15 ans est originaire de Mayotte. Les efforts de lutte ont permis une diminution de la prévalence de la lèpre, qui reste endémique dans cette région. Une meilleure information de la population et un dépistage plus important sont indispensables pour accélérer la régression de cette maladie.

Liens d'interêts

P. Bourée, C. Tabard, D. Mohand‑Oussaid, O. Maillard, A. Bertolotti, H. Saidy et Y. Cazal déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteur
Pr Patrice BOURÉE

Médecin
Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique
Hôpital Cochin, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Infectiologie
Mots-clés