Dossier

Covid-19 et affections rhumatismales inflammatoires

Mis en ligne le 31/01/2021

Auteurs : C. Gaujoux-Viala, C. Richez

  • Les patients ayant une maladie auto-immune (MAI) ont un risque augmenté d'infection à SARS-CoV-2 sévère mais principalement du fait qu'ils ont plus de comorbidités.
  • Attention au risque thromboembolique chez les patients atteints de MAI et de Covid-19.
  • Les patients sous bDMARD respectent plus les mesures de distanciation, ce qui peut influencer ­l'évaluation du risque de Covid-19 dans cette population.
  • Il existe des anticorps antiphospholipides (aPL) chez la moitié des patients hospitalisés pour Covid-19, et ces aPL sont potentiellement pathogènes.
Liens d'interêts

C. Gaujoux-Viala déclare avoir des liens d’intérêts avec AbbVie, Amgen, BMS, Celgene, Gilead, Janssen, Lilly, Medac, MSD, Mylan, Nordic Pharma, Novartis, Pfizer, Roche, Sandoz, Sanofi, UCB (invitations congrès, interventions ponctuelles).

C. Richez déclare avoir des liens d’intérêts avec AstraZeneca, Amgen, AbbVie, Lilly, GSK, Chugai, Galapagos.

auteurs
Pr Cécile GAUJOUX-VIALA

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Carémeau, CHU, Nîmes, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Christophe RICHEZ

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Pellegrin, CHU, Bordeaux, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie,
Infectiologie
thématique(s)
Covid-19
Mots-clés