Dossier

Évaluation des capacités de conduite automobile après lésion cérébrale acquise non évolutive : rappel des
recommandations

Mis en ligne le 31/12/2022

Auteurs : A.C. D’Apolito, A. Massonneau, C. Paillat, C. Stawarz, D. Bensmail

  • Si la conduite automobile est aujourd'hui souvent vue comme un droit et une condition d'autonomie et d'insertion sociale ou professionnelle, elle est également une activité dangereuse, parfois même meurtrière et soumise à une réglementation encore trop souvent méconnue.
  • Une évaluation clinique doit être systématique après toute lésion cérébrale acquise, afin de déterminer si une évaluation écologique (observation des capacités de conduite en situation réelle sur route), des aménagements du poste de conduite ou l'avis d'un médecin agréé par la préfecture sont nécessaires pour les patients.
  • Les recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS) visent à harmoniser ces modalités d'évaluation des capacités de conduite automobile.
Liens d'interêts

A.C. D’Apolito, A. Massonneau, C. Paillat, C. Stawarz et D. Bensmail déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Pr Djamel BENSMAIL
Pr Djamel BENSMAIL

Médecin
Médecine physique et réadaptation
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Médecine physique & réadaptation
Mots-clés