Dossier

Intérêt de l'électrostimulation transcutanée neuromotrice des membres inférieurs chez les personnes atteintes de BPCO

Mis en ligne le

Auteurs : J.B. Ferté, A. Rapin, C. Pineau, F.C. Boyer

  • Le réentraînement aux efforts d'un patient atteint de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est parfois difficilement réalisable. L'électro­stimulation neuromotrice (ESNM) transcutanée pourrait être un moyen thérapeutique additionnel permettant une prise en charge précoce des malades les plus faibles.
  • L'ESNM semble être une solution intéressante pour démarrer un programme de renforcement muscu­laire et d'endurance globale chez des personnes ayant des atteintes musculaires périphériques de groupes musculaires majeurs ≤ 3/5, ou pendant et après une exacerbation de la maladie respiratoire, ou pour maintenir une trophicité musculaire ou lors de points de rupture du parcours de soins.
  • L'électrostimulation fonctionnelle synchronisée avec un ergomètre pourrait être une alternative intéressante pour engager les patients faibles à démarrer des activités physiques.
  • Les différentes modalités permettent de maintenir la force musculaire et une certaine endurance à la marche. On observe également de manière non significative une diminution de la dyspnée.
Liens d'interêts

J.B. Ferté, A. Rapin, C. Pineau et F.C. Boyer déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Jean-Baptiste FERTÉ

Médecin, Médecine physique et réadaptation, CHU de Reims, hôpital Sébastopol, Reims, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Amandine RAPIN

Médecin, Médecine physique et réadaptation, CHU de Reims, hôpital Sébastopol, Reims, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr François-Constant BOYER

Médecin, Médecine physique et réadaptation, CHU de Reims, hôpital Sébastopol, Reims, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Médecine physique & réadaptation
Mots-clés