Dossier

Médecine physique et de réadaptation et soins oncologiques de support

Mis en ligne le 31/12/2021

Auteurs : C. Frenay, J. Paysant

La prise en charge diagnostique et thérapeutique des cancers a considérablement évolué depuis 30 ans, modifiant le pronostic de certains cancers, qui d'“incurables” sont devenus objets de traitement. Cette prise en charge permet aux patients d'obtenir une rémission ou la guérison. Cela peut être au prix de complications et de séquelles de la maladie elle-même ou liées à ses traitements. Dans ce contexte, et dans le cadre des plans cancers successifs, la prise en charge des cancers comporte certes les traitements spécifiques, mais aussi les soins oncologiques dits de support, parmi lesquels figure l'offre de la médecine physique et de réadaptation (MPR). La démarche de MPR au sein des soins oncologiques de support nécessite une démarche diagnostique reposant sur la complémentarité et la communication des différents acteurs. Les objectifs thérapeutiques doivent être réfléchis en tenant compte de multiples facteurs, tout particulièrement le pronostic médical, fonctionnel et situationnel. Les activités de MPR peuvent être proposées et réalisées quel que soit le stade de la maladie cancéreuse.

Liens d'interêts

C. Frenay et J. Paysant déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteurs
Dr Cécile FRENAY

Médecin, Médecine physique et réadaptation, Institut régional de médecine physique et de réadaptation, Nancy, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Jean PAYSANT

Médecin, Médecine physique et réadaptation, IRR Louis Pierquin, UGECAM Nord-Est, Nancy, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Médecine physique & réadaptation
Mots-clés