Dossier

Modalités du réentraînement à l'effort des personnes insuffisantes respiratoires chroniques

Mis en ligne le

Auteurs : L. Tambosco, A. Rapin, L. Percebois, F.C. Boyer

  • L'efficacité des programmes de réentraînement à l'effort (REE) chez les patients atteints d'une pathologie pulmonaire est bien établie, en particulier chez les patients atteints de BPCO, et ce dès le stade précoce.
  • Après avoir éliminé toute contre-indication et réalisé une EFX ou des tests de terrain, il est recommandé de déterminer les paramètres précis de REE : le type d'exercice, en prenant en compte les perceptions du patient, la fréquence de travail est d'au moins 3 fois par semaine durant 30 à 45 minutes, et ce pour un total de 15 à 24 séances, une intensité d'exercice à démarrer en endurance fondamentale vers une endurance à intensité maximale.
  • Un travail de renforcement musculaire associé (périphérique et respiratoire) a montré son intérêt.
Liens d'interêts

L. Tambosco, A. Rapin, L. Percebois et F.C. Boyer déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Lucie TAMBOSCO

Médecin, Médecine physique et réadaptation, CMPR Les Herbiers, Bois-Guillaume

Contributions et liens d’intérêts
Dr Amandine RAPIN

Médecin, Médecine physique et réadaptation, CHU de Reims, hôpital Sébastopol, Reims, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Laetitia PERCEBOIS-MACADRÉ

Médecin, Médecine physique et réadaptation, Polyclinique les Bleuets, Reims, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr François-Constant BOYER

Médecin, Médecine physique et réadaptation, CHU de Reims, hôpital Sébastopol, Reims, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Médecine physique & réadaptation
Mots-clés