Dossier

Préhabilitation du candidat éligible à une résection pulmonaire pour cancer bronchopulmonaire : où en sommes-nous ?

Mis en ligne le 31/12/2021

Auteurs : H. Laurent, G. Galvaing, M. Filaire, S. Aubreton, F. Costes, E. Coudeyre

  • Chez les patients candidats à une résection pulmonaire pour cancer bronchopulmonaire, la sécurité et la faisabilité de la préhabilitation sont démontrées, y compris au domicile.
  • Même de courte durée, les bénéfices de ces programmes d'exercice sont significatifs sur la capacité à l'exercice et les suites postopératoires.
  • Dans les 3 essais randomisés contrôlés, la supériorité de l'entraînement préopératoire intermittent à haute intensité n'est pas démontrée comparativement à l'entraînement continu. Toutefois, ces 3 études montrent une amélioration significative de la capacité à l'exercice et 2 d'entre elles notent une diminution significative des complications post­opératoires pulmonaires.
Liens d'interêts

H. Laurent, G. Galvaing, M. Filaire, S. Aubreton, F. Costes, E. Coudeyre déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteurs
Dr Hélène LAURENT

Médecin, Médecine physique et réadaptation, CHU, Clermont-Ferrand

Contributions et liens d’intérêts
Pr Emmanuel COUDEYRE

Médecin, Rhumatologie, CHU de Clermont-Ferrand, Clermont-Ferrand, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Médecine physique & réadaptation
Mots-clés